Essai de corrosion cyclique

Laboratoires Micom inc. offre le service d’essai de corrosion cyclique. Le but de ce type d’essai est de réaliser de façon plus réaliste l’exposition au brouillard salin comparativement à l’exposition traditionnelle continue. Du au fait que l’exposition atmosphérique réelle comporte des conditions humides et sèches, Il est souhaitable de réaliser les essais de laboratoire suite à une exposition cyclique naturelle. Les recherches démontrent qu’avec les essais de corrosion cyclique, le taux de corrosion relative, la structure et la morphologie sont plus représentatifs de ceux observés à l’extérieur. En conséquence, cette approche offre une meilleure corrélation avec l’extérieur qu’avec les essais de brouillard salin conventionnels.  Ils sont efficaces pour évaluer une panoplie de mécanismes de corrosion, incluant la corrosion générale, galvanique et caverneuse.

Il y a plusieurs façons de faire des essais pour la résistance à la corrosion en utilisant la corrosion cyclique incluant: ASTM G85, ASTM G44, ASTM D5894.

Cette méthode de corrosion accélérée et améliorée a pour but de produire des défaillances représentatives du type retrouvées dans les environnements corrosifs extérieurs. Les expositions simples, comme la prohésion, peuvent consister en des cycles d’alternance entre le brouillard salin et les conditions sèches. Certaines méthodes plus sophistiquées pour l’automobile utilisent des cycles divisés en plusieurs étapes comme l’immersion, l’humidité, la condensation, combinées au brouillard salin et au séchage.

 Cycles automobiles

L’industrie de l’automobile est un leader dans les essais de corrosion cyclique. Par conséquent, la plupart des méthodes d’essai sont en lien avec les applications automobiles.

Selon les recherches menées par le comité SAE ACAP et AISI, GM 9540P/B est actuellement considérée comme la méthode d’essai la plus utilisée pour la corrosion esthétique des automobiles (métaux peints ou apprêtés). Pour réaliser GM9540P/B, l’utilisation d’une chambre de cyclage automatique est nécessaire, exactement comme celle utilisée par Laboratoires Micom. Notre chambre de corrosion cyclique automatisée est en mesure de conduire les conditions d’exposition de GM9540P/B et aussi selon plusieurs autres cycles de l’industrie automobile :

 Le Cycle GM 9540P/B :

  • Solution électrolytique 0.9% NaCl, 0.1% CaCl2 & 0.25 NaHCO3
  • Solution acide pH entre 6.0 and 8.0.
  • Durée typique 80 cycles (1,920 heures)
  •  Cycle de brouillard salin
  •      90 minutes conditions ambiantes (25°C, 30 – 50% RH)
  • Cycle de brouillard salin
  •      90 minutes conditions ambiantes (25°C, 30 – 50% RH)
  • Cycle de brouillard salin
  •      90 minutes conditions ambiantes (25°C, 30 – 50% RH)
  • Cycle de brouillard salin
  •      210 minutes conditions ambiantes (25°C, 30 – 50% RH)
  •      8 heures d’humidité (95 – 100% RH)
  •      8 heures séchage (60°C, <30% RH)
  •      Répétition

CCT-4 Essai de corrosion cyclique des automobiles japonaises :

 CCT-4 est spécifié par certains manufacturiers automobiles japonais. Dans les projets de recherche SAE et AISI, CCT-4 s’est révélé être une des expositions qui corrélait le mieux les résultats de corrosion réelle des voitures.

Les conditions d’exposition incluent :

  • Solution électrolytique 5% chlorure de sodium
  • Solution acide non spécifiée
  • Durée typique 50 cycles (1,200 heures)

Le cycle d’exposition CCT-4 :

  • 10 minutes brouillard salin à 35°C
  • 155 minutes séchage à 60°C
  • 75 minutes humidité à 60°C, 95% HR
  • 160 minutes séchage à 60°C
  • 80 minutes humidité à 60°C, 95% HR
  • 160 minutes séchage à 60°C
  • 80 minutes humidité à 60°C, 95% HR
  • 160 minutes séchage à 60°C
  • 80 minutes humidité à 60°C, 95% HR
  • 160 minutes séchage à 60°C
  • 80 minutes humidité à 60°C, 95% RH
  • 160 minutes séchage à 60°C
  • 80 minutes humidité à 60°C, 95% HR
  • Répétition

 Autres méthodes d’intérêt :

Pour d’autres méthodes d’essai reliées aux essais de corrosion cyclique, veuillez consulter : ASTM B117, Revêtements de surface,  Vieillissement accéléré.

Si vous avez des questions au sujet des essais de corrosion cyclique, nous vous invitons à contacter notre laboratoire d’essais de matériaux dès aujourd’hui.  Il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

 

« Retourner