ISO 9227

ISO 9227Micom offre le test ISO 9227 dans le cadre de ses services d’essai de corrosion. ISO 9227 – Essais de corrosion en atmosphère artificielles – Essais aux brouillards salins – est particulièrement utile pour détecter les discontinuités, les pores et les dommages dans les revêtements organiques et inorganiques ainsi que pour évaluer la résistance à la corrosion des matériaux organiques. C’est aussi un moyen de déterminer si la qualité comparative d’un matériau métallique, avec ou sans protection contre la corrosion, est préservée. Cependant, il est important d’être conscient qu’il n’y a pas de corrélation directe entre la résistance à l’action du brouillard salin et la résistance à la corrosion car les contraintes de corrosion dans les conditions d’utilisation finales sont significativement différentes de celles rencontrées lors des essais.

Essai de corrosion dans des atmosphères artificielles :

Il existe trois méthodes d’essai distinctes dans la norme ISO 9227 : le brouillard salin neutre (NSS), le brouillard salin d’acide acétique (AASS) et le brouillard salin d’acide acétique accéléré au cuivre (CASS). Typiquement, l’essai NSS s’applique aux métaux et à leurs alliages, aux revêtements métalliques (anodiques et cathodiques), aux revêtements d’oxyde anodique et aux revêtements organiques sur les matériaux métalliques. Quant aux tests AASS et CASS, ils sont particulièrement utiles pour tester les revêtements décoratifs fait de cuivre, de nickel et de chrome ou seulement de nickel et de chrome. Les tests AASS et CASS sont également adaptés pour tester les revêtements anodiques sur l’aluminium.

Tableau 1 Paramètres expérimentaux pour le test ISO 9227

Paramètres de la méthode de test

Pulvérisation de sel neutre

(NSS)

Vaporisation de sel d’acide acétique

(AASS)

Pulvérisation de sel d’acide acétique
accéléré au cuivre (CASS)

Température

35
oC
± 2 oC

35
oC
± 2 oC

50
oC
± 2 oC

Taux de collecte moyen pour une zone de
collecte horizontale de 80 cm2

 

1,5
mL/h
±  0,5 mL/h

Concentration de chlorure de sodium (sodium
recueilli)

 

50
g/L
± 5 g/L

pH (solution recueillie)

6,5
to 7,2

3,1
to 3,3

Une coquille a été trouvée pour
le pH de cette méthode d’essai. La section 3.2.4 indique que le pH doit être
de 6,5 à 7,2 tandis que le tableau 2 indique qu’il doit être de 3,1 à 3,3, ce
qui est clairement la bonne plage de pH.

Nombre de spécimens de test

À
être spécifié

Forme et taille des spécimens

À
être spécifié

Position des spécimens de test

L’échantillon
doit être plat et placé dans le meuble orienté vers le haut selon un angle
aussi proche que possible de 20o par rapport à la verticale. Cet
angle doit, dans tous les cas, être compris entre 15 et 25o.

Durée des tests

À
être spécifié. Les périodes d’exposition recommandées sont de 2 h, 6 h, 24 h, 48 h, 96 h, 168 h, 240 h, 480 h, 720 h and 1 000 h.

 

Évaluation des résultats :

Différents critères peuvent être appliqués pour répondre à des exigences particulières :

  • Apparence après le test ;
  • Apparence après l’enlèvement des produits de corrosion superficiels ;
  • Le nombre et la distribution ou les défauts de corrosion, c’est-à-dire les piqûres, les fissures, les cloques, la rouille ou le fluage des rayures dans le cas des revêtements organiques, etc. ; ceux-ci peuvent être évalués par des méthodes décrites dans l’ISO 8993, l’ISO 10289 ou l’ISO 4628. Ces méthodes d’essais sont équivalentes aux standards ASTM D714 et ASTM D610 ;
  • Le temps qui s’écoule avant l’apparition des premiers signes de corrosion ;
  • Changement de masse ;
  • Altération révélée par l’examen micrographique ;
  • Modification des propriétés mécaniques.

Dans le standard ISO 9227, l’essai au brouillard salin neutre (NSS) est équivalent à la pratique ASTM B117 ; les mêmes conditions d’essai sont utilisées. Cependant, les positions des éprouvettes lors des essais doivent être comprises entre 15 et 25 o pour ISO 9227 et entre 15 et 30 o pour ASTM B117. Quant à la pulvérisation de sel d’acide acétique (AASS), elle est équivalente à l’essai au brouillard d’acide acétique au sel de l’annexe A1 de la pratique ASTM G85. Néanmoins, la position des éprouvettes lors de l’exposition doit être comprise entre 6 et 45 o pour ASTM G85 alors qu’elle doit être comprise entre 15 et 25 o l’ISO 9227.

Alors que la position des échantillons change en fonction du test, les études réalisées dans notre laboratoire de corrosion sur des échantillons de référence standardisés ont montré que l’orientation de l’échantillon n’a pas d’impact significatif sur le taux de corrosion.

Si vous avez des questions sur le test ISO 9227, nous vous invitons à contacter notre laboratoire d’essais de matériaux dès aujourd’hui. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions et de vous aider avec vos exigences de tests personnalisés.

« Retourner