SAE J2334

Micom offre le test SAE J2334 dans le cadre de ses services d’essais de corrosion . Cette norme décrit un test de corrosion cyclique qui évalue la performance d’un système de revêtement, d’un processus, d’un substrat ou d’une conception face à la corrosion. D’ailleurs, ce protocole est basé sur les directives des standards ASTM D2247 , ASTM D1735 et SAE J1563.

Test de corrosion cyclique en laboratoire- utilisation et facteurs à considérer:

La méthode SAE J2334 spécifie les conditions de test requises pour effectuer un test de corrosion cyclique qui reproduit, sur une base accélérée, une exposition extérieure. En fait, ce protocole repose sur trois segments périodiques: le segment humide, l’application du spray et le segment sec. La portion humide et la partie sèche du cycle ont pour but de simuler les conditions cycliques naturelles tandis que la période de vaporisation a pour rôle d’introduire la solution corrosive qui est composée de : 0,5% de NaCl, 0,1% de CaCl2 et de 0,075% de NaHCO3. L’objectif de cette norme est de prévoir les performances de l’échantillon face à la corrosion dans ses conditions d’utilisation. En effet, en évaluant périodiquement le taux de corrosion et les valeurs de pertes d’adhésion du film de peinture, il est possible de déterminer les performances réelles du matériau, car cette méthode correspond à un test corrélé. C’est-à-dire qu’il y existe une relation qui relie les performances observées dans les conditions de test et celles qui sont constatées sur le terrain.

Les principaux facteurs en jeu lors de la réalisation de ce protocole sont: la température, l’humidité relative et la durée de chaque étape.

Paramètres expérimentaux typiques

Le nombre d’échantillons requis est de un et les conditions du test doivent être contrôlées à l’aide de coupons de corrosion. Ces derniers sont faits en tôles d’acier laminé à froid et à faible teneur en carbone de 25.4 X 50.8 mm (des coupons supplémentaires ayant d’autres métaux comme constituant peuvent être inclus). Les propriétés du coupon et des spécimens doivent être évaluées à un intervalle prédéterminé (une période de 20 cycles est généralement choisie). Plus précisément, la perte de masse doit être quantifiée pour les coupons tandis que le taux de corrosion et les valeurs de pertes d’adhésion du revêtement doivent être évalués pour les échantillons. Enfin, le test dure au moins 60 cycles et le tableau 1 liste les caractéristiques de chaque étape de la méthode.

Tableau I : Description de chaque étape de la méthode SAE J2334

ParamètresPériode humidePériode de vaporisationPériode sèche
Température50°CConditions ambiantes60°C
Humidité relative10.5
Période de l’étape6h15 mins17h et 45 min
ParamètresPériode humidePériode de vaporisationPériode sèche
Température50°CConditions ambiantes60°C
Humidité relative10.5
Période de l’étape6h15 mins17h et 45 min

Autres méthodes de test connexes à la méthode SAE J2334:

Pour les différentes méthodes d’essai connexes, veuillez consulter; ASTM D1735

Si vous avez des questions sur la méthode d’essai à utiliser ou sur SAE J2334, n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui, il nous fera plaisir de répondre à vos questions

« Retourner