ISO 11997-1

Micom offre le test ISO 11997-1 dans le cadre de ses services de tests de corrosion. ISO 11997-1 « Paints and varnishes—Determination of resistance to cyclic corrosion conditions » détaille une procédure qui permet d’évaluer la résistance d’un revêtement soumis à des conditions corrosives à l’aide d’un test de corrosion cyclique. D’ailleurs, les normes ASTM B117 et ASTM G85 correspondent à des alternatives à ce protocole de test par le fait qu’ils emploient des conditions expérimentales différentes à ceux qui sont énoncés dans la présente pratique. Enfin, cette méthode ne fournit pas de critères d’acceptation, car ces derniers sont établis par les parties intéressées.

Caractérisation de la résistance aux conditions de corrosion cyclique des revêtements — utilisation et facteurs à prendre en considération :

L’objectif de la norme ISO 11997-1 est de déterminer la résistance des revêtements exposés à des conditions corrosives par l’entremise d’un test de corrosion cyclique. Ce dernier consiste à exposer l’échantillon à un cycle structuré composé : d’une phase humide, d’une phase sèche et d’une phase d’application de brouillard salin afin de reproduire, sur une base accélérée, une exposition à un environnement corrosif. Plus précisément, les phases sèche et humide du cycle simulent les conditions cycliques naturelles tandis que le brouillard salin a pour rôle de solliciter le revêtement pour évaluer ses performances à l’égard d’un environnement corrosif. D’ailleurs, il est important de souligner que l’évaluation des attributs du spécimen rayé doit être réalisée par l’entremise d’un autre protocole de test, car cette norme ne fournit pas de procédure qui permet d’évaluer l’échantillon et elle ne mentionne pas de critères d’acceptation. Enfin, cette norme ne fournit pas de corrélation qui permet de prévoir les performances du spécimen sur le terrain, mais elle peut être utilisée pour comparer la performance relative de plusieurs revêtements.

Les principaux facteurs à prendre en compte lors de l’exécution de ce test sont : l’épaisseur du revêtement, le conditionnement des échantillons ainsi que la préparation et le revêtement des panneaux.

Paramètres expérimentaux typiques pour la norme ISO 11997-1

Le nombre d’échantillons requis est de deux et il est recommandé de les tester simultanément avec un matériau ayant des performances connues, afin que ce dernier puisse être utilisé comme contrôle. Les dimensions de l’échantillon sont de 100 par 70 par 0.3 mm. Le tableau 1 énumère les principaux paramètres de chaque cycle, toutefois les spécificités de ces derniers sont explicitées dans le protocole de la pratique actuelle.

Tableau I : Caractéristiques de chaque cycle de test

ParamètresCycle ACycle BCycle CCycle D
Composantes du cycle de test1. Période de vaporisation de la solution saline
(Salt spray stage)
2. Période sèche (Dry stage)
3. Période humide (Wet stage)

1. Période de brouillard salin (Salt fog stage)
2. Période à 100 % d’humidité relative
3. Période à (50 ± 20) % d’humidité relative

1. Période de brouillard salin (Salt fog stage)
2. Période sèche (Dry stage)
3. Période à (75 ± 15) % d’humidité relative
4. Période entre 95 et 100 % d’humidité relative

1. Période de vaporisation de la solution saline (Salt spray stage)
2. Période humide (Wet stage)
3. Période chaude et sèche (Hot dry stage)
4. Période tempérée et sèche (Warm dry stage)

Durée du cycle de test240 h (30 cycles), 480 h (60 cycles), 720 h (90 cycles) ou 1440 h (180 cycles)840 h1000 h168 h (28 cycles)
pHEntre 6.0 et 7.0Entre 6.0 et 7.0Entre 6.0 et 7.0Entre 6.0 et 7.0
Constituants de la solution vaporisée50 ± 10 g/L de NaCl50 ± 10 g/L de NaCl0.31 ± 0.01 g/L de NaCl
et
4.1 ± 0.01 g/L of (NH4)2SO4
50 ± 10 g/L de NaCl

Autres méthodes de test connexes à la norme ISO 11997-1 :

Pour les différentes méthodes d’essai connexes, veuillez consulter les tests de corrosion cycliques.

« Retourner